Vous êtes ici : Accueil > Propos pédagogiques > Ecole Maternelle > L’ASEM et l’enfant de maternelle
Publié : 2 juin 2009

L’ASEM et l’enfant de maternelle

Le jeune enfant d’école maternelle présente des besoins spécifiques à la satisfaction desquels l’ASEM collabore par sa présence et ses gestes.
La classe est le lieu où s’expérimentent des habiletés cognitives mais où s’élabore également un ensemble de références constitutives de la personne.
Des émotions s’expriment, des représentations identitaires se bâtissent, des expériences gratifiantes ou blessantes se réalisent… Un ensemble de conduites, de postures vont se manifester en référence à deux adultes, proposant quant à eux des témoignages de l’humain plus avancé dans le traitement personnel de ses affects.

Le jeune enfant va opérer des choix, exprimer des préférences, apprendre à dire et maîtriser ce qu’il ressent, éprouve…

L’ASEM à ce titre constitue une référence humaine qui accompagne, étaye, relayant l’autre personne adulte de la classe qu’est l’enseignant. Tous deux sont repères pour apprendre à être.

Documents joints