Vous êtes ici : Accueil > Propos pédagogiques > Ecole Maternelle > LA JOURNEE DE L’ASEM
Publié : 2 juin 2009

LA JOURNEE DE L’ASEM

Parce que l’impression d’avalanche de tâches à effectuer, la précipitation pour les mener à bien, la non compréhension de l’organisation décrétée créent un stress pouvant nuire à la bonne marche de la classe et au bien-fondé des actes qui s’y déroulent, il paraît nécessaire de prendre quelques précautions pour prévenir des mouvements d’humeur, maladresses, générés par le sentiment du surmenage.

Dans le désir partagé d’une plus franche professionnalisation du métier d’ASEM et pour soutenir l’élucidation qui la favoriserait, ces questions d’intendance quotidienne occupent une large place. Elles ne gagnent donc rien à être négligées au motif que le temps presserait et que seul « le résultat compte », entendu au sens de la réalisation d’un objet, d’une fiche, d’un atelier…

L’ASEM à qui est proposée la possibilité d’organiser son propre travail en connaissant toutes les tâches à accomplir avec quelque avance, exercera dans un état d’esprit plus serein, car plus responsable et reconnu dans sa capacité d’initiative et d’autonomie.

Cet effort de planification et d’explication participe à l’affirmation d’une place et d’un statut éducatifs identifiés tous deux dans la classe, au service des besoins du jeune enfant et du projet scolaire de l’Ecole maternelle.

Documents joints