Vous êtes ici : Accueil > Sciences > C’est pas magik, c’est scientifik c’est parti !!!
Publié : 3 novembre 2015

C’est pas magik, c’est scientifik c’est parti !!!

Le premier défi ( période2) est en ligne .

Bonjour à vous toutes et à vous tous !

"C’est pas magik, c’est scientifik " ou comment travailler la démarche d’investigation en maternelle, c’est parti !

Pourquoi faire ??

 Les sciences font partie de notre quotidien et faire des sciences permet de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

Cela permet de passer du « visible compliqué » (C’est tellement compliqué que cela ne peut être que magique !!!) à l’invisible simple( notion ou principe scientifique clairement identifié et explicité ).

 Ex : les fleurs magiques en papier qui s’ouvrent toutes seules quand on les pose sur l’eau.

 La fleur en papier s’ouvre toute seule , c’est du "Visible compliqué"

 L’eau se déplace dans les fibres du papier par capillarité et les remet « à plat », les pétales s’ouvrent sous la pression de l’eau , c’est de " l’invisible simple".

 

 Ce dispositif va permettre aux élèves de relever un défi soit :

 - en réalisant une expérience

- en résolvant un problème scientifique

- ou en construisant un objet à partir de données imposées.

 

Objectifs

 Pour les élèves :

 Coopérer au sein d’un groupe classe

Participer à un projet collectif

Construire des savoirs et des savoir-faire scientifiques

Utiliser les ressources des TICE

Acquérir du vocabulaire spécifique

 

Pour les enseignants :

 Mettre en place une dynamique autour des sciences

Mettre en place une démarche d’investigation

Mettre en place une pratique d’enseignement des sciences qui intègre la maîtrise de la langue : cahier d’expérience, débat scientifique, utilisation des TICE pour communiquer, …

Les enseignants reçoivent pour chaque défi une fiche conçue par le CPC EPS décrivant le défi ainsi qu’une proposition de déroulement et éventuellement des ressources en lien avec la problématique proposée..

 Compétences langagières visées :

 

– l’usage des expressions qui évoquent l’incertitude (« peut-être, il me semble, je

crois… ») et des connecteurs (« parce que, à cause de… ») qui revêt ici une signification et une fonctionnalité particulières ;

– les changements énonciatifs, comme le passage du « je » au « nous » puis, pour les plus grands, l’énonciation de tournures plus générales (« Je verse de l’eau chaude pour que le ballon de baudruche gonfle, « nous versons de l’eau chaude pour que les ballons de baudruche gonflent. « L’air chaud gonfle, augmente de volume en chauffant. »)

 

Au cours d’échanges avec l’adulte et avec ses pairs, l’enfant construit des représentations plus claires, s’appuyant sur un lexique précis :

http://eduscol.education.fr/pid2599...

 

Il me paraît intéressant de profiter du défi pour faire un cahier, un classeur ou une affiche recensant le vocabulaire spécifique aux sciences qui a été découvert et utilisé lors de la démarche d’expérimentation.

 Déroulement pratique :

 

1) Le défi est mis en ligne (site de la circonscription) et envoyé dans la boîte aux lettres mail de l’école. Eventuellement des documents supplémentaires (ressources photos etc) sont mis en ligne à destination des enseignants.

 

2) Un échéancier est donné pour le retour des productions des élèves.

 

3) Chaque classe participante doit renvoyer à l’inspection la réponse à la question posée et l’explication du phénomène observé.

Cela peut être sous la forme :

  • d’affiches (dictée à l’adulte + collage schémas, dessins, photos )
  • de vidéo
  • d’enregistrement sonore

- etc

 

Peu importe le flacon pourvu que ce soient les élèves qui expliquent !

 

4) Les réponses sont mises en ligne par l’Atice de la circo.

 

5) Les élèves ont un retour écrit (lettre personnelle pour chaque classe ) pour les féliciter, les encourager et valider leurs réponses.

 

6) Un nouveau défi leur est proposé en début de période suivante.

 

 

Important :

 

N’hésitez-pas à me joindre :

 

  • en cas de difficulté à réunir le matériel nécessaire (j’essaierai le plus possible d’utiliser ce qui disponible en classe ou facilement récupérable à la maison ou à la circo)
  • en cas de difficulté pour la mise en place du défi
  • etc

Vous trouverez en pièces jointes tous les fichiers qui vous permettrons de proposer le premier défi à vos élèves :

- Une description du projet

- le défi numéro 1

- une expérience amusante pour aller plus loin

Comme un des objectifs principaux est la maîtrise de la langue, vous trouverez également en format PDF :

- le matériel nécessaire ( photos pour solliciter les élèves )

- la marche à suivre étape par étape en photos pour les deux expériences.

Bon travail !!!

JL BOEHM

Documents joints